Partenaires



Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Les formations > Master Sciences de la Terre et des planètes, environnement (STePE) > M2 Bassins sédimentaires, Ressources et Paléoclimats (BSRP) > Paléoclimats quaternaires

Paléoclimats quaternaires

Responsable

Frank Bassinot et Valérie Daux

Équipe enseignante

Franck Bassinot (CEA), Pascale Braconnot (CEA), Valérie Daux (UVSQ), Stéphanie Duchamp (Paris-Sud), Myriam Khodri (IRD), Catherine Kissel (CEA), Amaelle Landais (CNRS), Elisabeth Michel (CEA), Didier Paillard (CEA), Edwige Pons-Branchu

Volume horaire : 3 ECTS (cours/TD : 27h)

Objectif

Les cours magistraux du module “Climats du Quaternaire” présentent les bases nécessaires à la compréhension de la variabilité naturelle du climat au cours des derniers 2,6 Ma . Ils décrivent les processus impliqués dans la machine climatique à différentes échelles de temps (orbitale à décennale), les interactions entre les différents réservoirs externes (océan, glace, atmosphère, biosphère), les mécanismes de réponse à différents types de forçages externes (insolation, volcanisme) ainsi que le rôle des rétroactions internes, en particulier celles en relation avec les changements du bilan radiatif en réponse aux fluctuations des gaz à effet de serre. Les cours s’appuient sur les informations issues de l’étude d’archives sédimentaires (glace, sédiments marins, coraux, cernes d’arbres, spéléothèmes) et sur les résultats de la modélisation climatique dans une approche comparative données/modèles.

Prérequis

Connaissances de base en sédimentologie, méthodes de datation, et outils géochimiques.

Contenu de l’UE

1) Milankovich - Entrées en glaciation/Sorties de glaciation. Cours introductif et cadre général du module (CM ; F. Bassinot) 2) Climats glaciaires (CM ; A. Landais) 3) Variabilité climatique à l’Holocène : données et modèles (CM ; P. Braconnot) 4) Les apports du magnétisme paléoenvironnemental (CM ; C. Kissel) 5/ Reconstruction des climats des derniers millénaires (CM ; V. Daux) 6) Le climat des derniers siècles ? (CM ; E. Pons- Branchu) 7/ Modélisation du climat du dernier millénaire : variabilité centennale à décennale, réponse aux variations solaires et au volcanisme (CM ; M. Khodri) 8) Variations de la circulation océanique à grande échelle (TD ; E. Michel) 9) Modélisation du climat (TD ; D. Paillard)

Les TD permettent d’approfondir les cours magistraux en familiarisant les étudiants avec l’utilisation de traceurs paléoclimatiques et en réalisant quelques simulations numériques simples.

Compétences complémentaires acquises par l’étudiant durant cette UE

Cette UE permet à l’étudiant d’intégrer les processus de la variabilité du climat, et les mécanismes de réponse qui opèrent dans la machine climatique (y compris les couplages complexes et les feedbacks internes) à différents échelles de temps. Elle le familiarise avec l’utilisation de quelques mesures physiques et l’initie au monde des modèles. Au-delà des acquis scientifiques, le travail personnel (étude et présentation d’un article) entraîne l’étudiant à la synthèse et à la présentation scientifique.