Geops (Geosciences Paris Sud)


Supervisory authorities

CNRS

Our partners

Search




Home > News

Terrain dans les Charentes et en Espagne

Dans le cadre du projet ANR UPGEO, qui vise à caractériser et comprendre l’hétérogénéité des réservoirs géothermiques, une mission de terrain a été réalisée du 29 juin au 5 juillet dans les Charentes (Bassin aquitain) et en Espagne (Bassin de Tremp). Cette mission, rassemblant des sédimentologues de GEOPS/Université Paris-Saclay (Maxime Catinat, Hadrien Thomas, Benjamin Brigaud, Bertrand Saint-Bezar) de Bordeaux INP/Université de Bordeaux (Raphaël Bourillot, Hugues Féniès, Philippe Razin, Baptiste Hersant) et CVA (Eric Portier) a eu pour but de photographier par drone et échantillonner des affleurements clefs pouvant être considérés comme des analogues à des réservoirs géothermiques carbonatés et gréseux. Pour les carbonates, l’analogue choisi a été la bordure d’une plate-forme carbonatée se développant au Bathonien (165 Ma) au nord du Bassin aquitain. Pour les grès, les grès de Roda (Roda de Isabena) ont été sélectionnés et étudiés pour ses qualités d’analogue potentiel à de nombreux réservoirs gréseux estuariens. Ces sables/grès affleurent dans le sud des Pyrénées, sur la bordure nord du Bassin de Tremp, et se sont déposés dans un paléo-estuaire durant l’Yprésien (50 Ma). L’objectif a été de photographier par drone les affleurements pour restituer des modèles 3D par photogrammétrie et de lever des logs sédimentologiques, ce qui permettra de replacer précisément dans l’espace les échantillons récoltés. Après études des échantillons et des lames minces au laboratoire comme des mesures de porosités / perméabilités, granulométrique, pétrographique, l’objectif sera d’intégrer toutes ces données dans le géo-modeleur Petrel afin de simuler des écoulements (vitesse, température) ou de déplacement d’une bulle froide dans un contexte d’exploitation géothermique, en tenant compte des hétérogénéités à différentes échelle.

View online : Lien vers le site du projet ANR