Geops (Geosciences Paris Sud)


Nos tutelles

CNRS

Nos liens

Rechercher




Accueil > Recherche > Programmes de GEOPS > Région Ile-de-France

Région Ile-de-France

Région Ile-de-France

Retrouvez les programmes financés par la région Ile-de-France émanant principalement des appels d’offres SESAME, et des domaines d’intérêts majeurs Oxymore, Analytics, MAP et RESPORE.

- Domaine d’intérêt majeur RESPORE Reseau d’exellence en solides poreux

projet GÉOMOD : Caractérisation des hétérogénéités des réservoirs GÉOthermiques d’Ile-de-France par le développement d’une MODélisation numérique hydro-dynamique » Appel à projet Paris Region PhD 2019 (bourse de thèse) porté par Benjamin Brigaud associant le Laboratoire de Géosciences Paris Sud et le partenaire socioéconomique « GEOFLUID »

- Domaine d’intérêt majeur Materiaux Anciens et Patrimoniaux

Acquisition d’un imageur FTIR au sein de la plateforme PANOPLY, projet porté par Julius Nouet

La région Ile-de-France (Domaine d’Intérêt Majeur Matériaux Anciens et Patrimoniaux) et l’Université Paris-Sud (appel Équipement de Recherche Mutualisé) viennent de soutenir l’achat d’un imageur FTIR à GEOPS. La plateforme Analytique Géosciences Paris Saclay (PANOPLY), pilotée par le laboratoire de Géosciences Paris-Sud (GEOPS) et le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE), met à la disposition de la communauté scientifique un éventail de ressources de hautes technologies pour les analyses géochimiques et minéralogiques dans le domaine des Sciences de la Terre, du Climat et de l’Environnement. Le développement, ces dernières années, de techniques de mesures géochimiques de plus en plus localisées au sein de la plateforme PANOPLY a fait émerger un besoin de caractérisation minéralogique fine et non-destructive de divers géomatériaux tels que matériaux de constructions, argiles ou fossiles. Une valorisation optimale des analyses géochimiques in situ nécessite en effet une phase de pré-caractérisation de l’échantillon : visualisation de la géométrie et de l’organisation générale, identification des phases minéralogiques et organiques présentes, homogénéité/hétérogénéité des échantillons, sélection des zones d’intérêt, et. Ces opérations se doivent donc d’être non-invasives et réalisées en routine sur un grand nombre d’échantillons, en amont des analyses localisées spécifiques et avec une résolution compatible avec ces dernières (quelques microns). Pour répondre à ce besoin, ce projet vise à équiper le service de spectroscopie infrarouge de la plateforme, déjà doté d’un spectromètre FT-IR sur poudre, en lui associant un module imageur compatible, ce dispositif venant compléter les diverses techniques de caractérisations minéralogiques actuellement à disposition (microscopie électronique et analyse élémentaire, microscopie de force atomique, diffraction RX, etc.).

Voir en ligne : DIM MAP

- Domaine d’intérêt majeur Oxymore

  • Chronomètre (U-Th)/He/Ne sur oxydes de fer de latérites : apports des calculs quantiques et des datations d’échantillons naturels, projet porté par Cécile Gautheron, 2014, Financement post-doc IPN-IMPMC-GEOPS Oxymore Ile de France

- Domaine d’intérêt majeur ANALYTICS

  • Analyseur isotopique de H2O (Picarro L2140-i) basé sur la technique de spectroscopie laser. Cet instrument permet de réaliser sur de petits échantillons d’eau (jusqu’à quelques centaines de nl), en plus des mesures isotopiques dites classiques du (18O et 2H), des mesures précises de 17O (et du 17O-excess), traceurs potentiellement puissants et encore peu utilisés en hydrologie, paléoclimatologie et sédimentologie, projet porté par Damien Calmels

- SESAME Ile de France.

  • Achat d’équipement LA-ICPMS : Analyses Spectrométriques Ponctuelles pour l’Environnement, le Climat et la Terre. projet porté par Cécile Gautheron