Geops (Geosciences Paris Sud)


Nos tutelles

CNRS

Nos liens

Rechercher




Accueil > Recherche > Thèses / HDR > Thèses soutenues > 2020

30/06/2020 - AL REDA Mustafa

  • Directeurs : Cécile Gautheron et Jocelyn Barbarand
  • Financement BRGM/Total
  • Début de thèse : octobre 2016

Thèse soutenue le mardi 30 Juin à 10h dans l’amphithéâtre Blandin du bâtiment 510 (Laboratoire de Physique des Solides – LPS) de l’Université Paris-Saclay, 91400 Orsay, devant le jury composé de :

- M. Andy Carter : Rapporteur (Birkbeck, University of London)
- M. Frédéric Mouthereau : Rapporteur (GET, Université Paul Sabatier – Toulouse III)
- M. Philippe Sarda : Examinateur
- M. Raphaël Pik : Examinateur (CRPG, Université de Lorraine)
- M. Frédéric Christophoul : Examinateur (GET, Université Paul Sabatier – Toulouse III)
- M. Jocelyn Barbarand : Directeur de thèse
- Mme Cécile Gautheron : Co-directrice de thèse
- M. Eric Lasseur : Invité (BRGM)
- Mme Charlotte Fillon : Invité (TOTAL)

Résumé :

La dynamique de formation d’une chaîne de montagne peut être reconstruite à partir de l’étude des bassins réceptacles des produits d’érosion. Ce travail de thèse a été réalisé dans la partie orientale du Bassin d’Aquitaine (les Corbières), à partir de l’étude de la série de Palassou (Yprésien supérieur – Priabonien). Ces sédiments traduisent une phase d’érosion majeure des reliefs, accompagnant la continentalisation du bassin au cours de l’Yprésien et la période de raccourcissement principal de l’orogenèse pyrénéenne. L’objectif de cette thèse est de comprendre le mode de remplissage du bassin d’avant-pays nord pyrénéen et son évolution au cours de l’Éocène. Ceci permettra d’appréhender la formation des reliefs à l’intérieur de la chaîne et de caractériser les différentes sources d’apport. Trois approches ont été utilisées pour reconstruire le routage des sédiments : (1) la sédimentologie pour caractériser les séquences de remplissage sédimentaire, (2) la thermochronologie basse température (traces de fission et (U-Th)/He sur apatite) pour contraindre l’exhumation de la chaîne et le dépôt des sédiments dans le bassin. Cette approche a permis de caractériser une phase de réchauffement post-dépôt, traduisant une série plus épaisse à l’époque, partiellement érodé ultérieurement. (3) La datation U/Pb sur zircon employée dans le but d’identifier les sources des sédiments dans le bassin a permis de reconstruire la paléogéographie des Corbières au cours de l’Éocène.

Abstract :

Reconstructing the evolution of syn-orogenic sediment routing system improves our understanding on the development of mountain belts. The eastern part of the Aquitaine Basin (Corbières region) evolved from underfilled to overfilled stage during the late Ypresian contemporaneous with the main phase of exhumation of the Pyrenees. The deposited syn-orogenic conglomerates, known as Palassou series (late Ypresian – Priabonian) have been studied during this thesis with the aim of understanding the infilling of the Corbières region and reconstructing the sediment routing system. Multiple approaches have been combined together, (1) Sedimentology allowed to characterize the infilling of the basin and track the evolution of sediment flux from the late Ypresian to the Bartonian. (2) Low temperature thermochronology (Apatite Fission Track and (U/Th)/He on apatite) have been used to constrain the exhumation of the belt and sediment deposition in the basin. Results have demonstrated a post-deposition heating phase, interpreted as due to the deposition of a thick layer of sediments in the Corbières region, followed by erosion during the Oligo-Miocene time. (3) Zircon U/Pb geochronology allowed the identification of the main sources of the Palassou series and reconstructing the paleogeography of the Corbières region during the Eocene.