Partenaires



Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Annuaire > Non-permanents > Virolle Maxime

Virolle Maxime

Doctorant

Equipe « Relief, Bassin et Ressources »

Université Paris-Sud

UMR CNRS/UPS 8148 GEOPS

Département des Sciences de la Terre

Bât. 504, RdC

91405 Orsay Cedex

Contact : maxime.virolle@u-psud.fr

  • Court CV

- Depuis novembre 2015 : Doctorat en Sciences de la Terre, à l’Université Paris-Sud (Orsay). Sujet de recherche : Origine et prédiction spatio-temporelle des tapissages argileux dans les réservoirs silicoclastiques – Apports de la comparaison entre des réservoirs anciens (Permien à Jurassique) et d’analogues actuels (Estuaire de la Gironde)

- 2012-2015 : Ecole d’ingénieur ENSEGID Ecole Nationale Supérieure en Eau Géoressources et Développement durable), Bordeaux INP, Spécialité Géoressources, Major de promotion. Sujet de recherche : Processus de piégeage et de sédimentation de la fraction argileuse dans l’estuaire de la Gironde : analyse du mode de mise en place des argiles dans le réseau poreux des corps sableux (barres de méandres et barres de marées)

  • Recherche

Les réservoirs localisés dans les formations estuariennes (ex. Bassin Petrel, Australie) incluent d’abondants faciès à tapissages argileux de chlorite qui forment d’excellents réservoirs d’hydrocarbures. Dans ces formations détritiques, même si le lien entre présence de tapissage argileux et bonne porosité-perméabilité est maintenant bien admis, il existe beaucoup d’incertitudes sur la mise en place du précurseur argileux, le timing de la chloritisation ou encore leur variabilité spatiale dans les corps sableux, ce qui limite la prédiction des qualités réservoir. Les conditions de dépôt des précurseurs argileux dans les sables estuariens : position dans l’estuaire, chimie de l’eau, timing de mise en place, rôle des tapis microbiens et des micro- organismes sont très peu connues. Afin d’améliorer la productivité des réservoirs à hydrocarbures ou d’assurer la disponibilité de la ressource géothermique de manière durable, le projet CLAYCOAT (collaboration entre les Universités Paris-Sud, de Poitiers, l’Institut Polytechnique de Bordeaux et ENGIE) « CLAY COATing in shallow marine clastic deposits to improve reservoir quality prediction » vise à mieux définir l’origine, la nature et la localisation spatio-temporelle des précurseurs argileux dans un cadre sédimentologique et stratigraphique bien défini ainsi que de mieux contraindre leur évolution diagénétique.

Ma thèse vise à mettre en parallèle (1) des observations et caractérisations sédimentologiques de dépôts quaternaires avec (2) des observations et analyses d’échantillons de subsurface afin de mieux comprendre l’origine du développement des tapissages argileux autour des grains détritiques de quartz dans les grès. Il s’agira de tester le degré de relation entre ce processus physico-chimique, le faciès sédimentaire et l’architecture sédimentaire entre les sables récents (holocènes) et les grès très anciens afin d’identifier des critères sédimentologiques qui permettraient d’améliorer la prédictibilité des qualités des réservoirs gréseux.

  • Colloques

- Virolle, M., Brigaud,B., Portier,E., Feniès,H., Bourillot,R., Patrier,P., 2016. Origin and spatio-temporal distribution of clay coatings in shallow marine clastic deposits : Insights from a modern estuarine reservoir analogue (Gironde estuary, France). Réunion des sciences de la Terre, Caen, 24-28 Octobre 2016

- Virolle, M., Brigaud,B., Portier,E., Feniès,H., Bourillot,R., Patrier,P., 2016. Origin and spatio-temporal distribution of clay coatings in shallow marine clastic deposits : Insights from a modern estuarine reservoir analogue (Gironde estuary, France). International Conference and Exhibition of the AAPG, Cancùn, 6-9 September 2016.

- Virolle, M., Brigaud,B., Portier,E., Feniès,H., Bourillot,R., Patrier,P., Beaufort,D., 2015 Processus de piégeage et de sédimentation de la fraction argileuse dans l’estuaire de la Gironde : analyse du mode de mise en place des argiles dans le réseau poreux des corps sableux (barres de méandres et barres de marées). Livre des résumés du 15ème congrès français de sédimentologie, Chambéry, 13-15 October 2015, p. 423