Partenaires



Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Les formations > Master Sciences de la Terre et des planètes, environnement (STePE) > M2 Bassins sédimentaires, Ressources et Paléoclimats (BSRP) > Processus Diagénétiques > Processus Diagénétiques

Processus Diagénétiques

Responsable Benjamin Brigaud (MC UPS)

Équipe enseignante

Benjamin Brigaud (MC UPS) Jocelyn BARBARAND (MC UPS) et Philippe Sarda (PR UPS), Jean-Claude Lacharpagne (Total), Beate Orberger (Eramet)

Volume horaire : 3 ECTS (Cours : 21h, TD : 6h)

Objectifs scientifiques

Les processus diagénétiques affectant les sédiments carbonatés ou silicoclastiques après leur dépôt tels que la compaction, la recristallisation, la dissolution, ou la croissance de minéraux authigènes conditionnent en très grande partie les propriétés des réservoirs pétroliers ou la localisation des gîtes ou gisements (uranium, manganèse, plomb, zinc…). Cette unité d’enseignement a pour objectif d’acquérir des compétences dans l’analyse des transferts de fluides, de matière et de la chaleur à l’origine de la formation des gisements d’hydrocarbures ou concentration de métaux pendant l’évolution tectono-sédimentaire des bassins continentaux et océaniques. Les processus et les conditions physico-chimiques contrôlant les différentes phases diagénétiques sont discutés à partir de données pétrographiques (MEB, cathodoluminescence) géochimiques (isotope stable, du strontium, des gaz rares), de paléothermicité (microthermométrie, traces de fission…) et de fracturation afin de proposer des modèles diagénétiques conceptuels, améliorant la prédiction de la qualité des gisements. Ces compétences trouvent l’application dans la recherche académique, mais également dans les caractérisations des réservoirs (pétrole-gaz), des sites de stockage des déchets nucléaires ou du CO2, ou de la formation des concentrations minérales riches en éléments d’intérêt économique (U, Mn, Pb, Zn…), d’où l’intervention d’ingénieurs géologues de Total et d’ERAMET.

Prérequis

Base en sédimentologie, base en géologie des bassins sédimentaires

Contenu de l’UE

CM (21h)
- Diagenèse des roches carbonatées
- Diagenèse et histoire thermique des bassins
- Diagenèse des roches carbonatées : impact sur les hétérogénéités des propriétés pétrophysiques
- L’utilisation de la géochimie des gaz rares dans les bassins sédimentaires
- Diagenèse minérale, focus sur les réservoirs silicoclastiques
- Diagenèse des shales noirs : minéralisation d’ oxydes de Mn et leurs évolutions à partir des carbonates de Mn
- Interaction fluide/faille
- Contrôle de la stratigraphie séquentielle sur la diagenèse

TP (6h)
- Diagenèse des réservoirs silicoclastiques
- Thermicité du Bassin de Paris

Compétences complémentaires acquises par l’étudiant durant cette UE

Les connaissances acquises sur la diagenèse des carbonates, des grès et des shales noirs permettront d’initier les étudiants à reconnaître l’influence des processus diagénétiques sur la caractérisation des réservoirs d’hydrocarbures ou des gisements de type U, Mn, Pb, Zn… Ces compétences sont indispensables pour des géologues se destinant à travailler dans le domaine de l’énergie.

Bibliographie conseillée Bassins sédimentaires : les marqueurs de leur histoire thermique. Collection Géosphères. Edition Edp Sciences